À notre sujet

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La Commission canadienne des affaires polaires a été créée en 1991 et est le principal organisme au Canada en ce qui a trait au savoir polaire. Elle a les responsabilités suivantes: promouvoir et diffuser les connaissances relatives aux régions polaires arctiques et antarctiques et suivre leur évolution; aider à sensibiliser le public à l’importance de la science polaire pour le Canada; intensifier le rôle du Canada sur la scène internationale à titre de nation circumpolaire et conseiller le gouvernement sur les questions liées aux régions polaires Conformément à son mandat, la Commission établit et entretient des réseaux sur le savoir polaire, organise des conférences et ateliers, publie de l’information sur les régions polaires et oeuvre en étroite collaboration avec d’autres organismes gouvernementaux et non gouvernementaux pour encourager et appuyer l’élaboration de connaissances sur les régions polaires au Canada.

La Commission est le principal point de contact du Canada avec les scientifiques qui s’intéressent aux questions circumpolaires et est l’instance qui représente le pays au sein du Comité international pour les sciences arctiques  (CISA) et du Comité scientifique de la recherche antarctique (CSRA). En outre, elle est en relation avecles organismes et instituts de recherche partout dans le monde circumpolaire, offrant des conseils sur les projets scientifiques multilatéraux pertinents pour les intérêts canadiens.

Mandat

La loi sur la Commission canadienne des affaires polaires

Membres

Les membres du Conseil d'administration sont nommés par nomination du gouverneur en conseil. La durée maximale du mandat des membres est de trois ans. Ils peuvent recevoir un second mandat.

Personnel

Membres

Nellie J. Cournoyea (Vice-Présidente)

Nellie Cournoyea a été nommée vice-présidente du conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et renommée en novembre 2013. Ardente porte parole des questions touchant le Nord et ancienne première ministre des Territoires du Nord-Ouest, Mme Cournoyea est actuellement présidente-directrice générale de la Société régionale inuvialuit.

Née à Aklavik dans les Territoires du Nord-Ouest, Mme Cournoyea a travaillé au sein de la Canadian Broadcasting Corporation pendant neuf ans. Mme Cournoyea est bien connue pour sa participation à la promotion du développement économique et social des Territoires du Nord-Ouest et pour son travail acharné dans le domaine des revendications territoriales. Elle a agi à titre de travailleuse sur le terrain pour l'Inuit Tapiriit Kanatami dans le cadre de revendications territoriales; son travail de négociation pendant huit ans a mené à la conclusion de la Convention définitive des Inuvialuit de 1984. Membre fondatrice du Comité d'étude des droits des Autochtones, elle a aussi siégé au conseil d'administration de la Société pétrolière inuvialuit et de la Société inuvialuit de développement. Mme Cournoyea a été la première administratrice déléguée de la Société inuvialuit de développement après avoir fait partie d'une équipe de négociation sur les droits fonciers. Elle a aussi occupé le poste de coordonnatrice de la mise en œuvre de la Convention définitive des Inuvialuit pendant plusieurs années et a siégé au conseil d'administration de la Société pétrolière inuvialuit, de la Société inuvialuit de développement, de l'autorité d'inscription et du conseil d'arbitrage.

En 1994, Mme Cournoyea a remporté le Prix national d'excellence décerné aux Autochtones dans la catégorie des services publics. Elle est récipiendaire de cinq doctorats honorifiques en droit, décernés par l'Université Lakehead (1995), l'Université Carleton (1996), l'Université de Toronto (1996), l'Université de Lethbridge (2001) et l'Université de l'Alberta (2004).

En 2008, la gouverneure générale lui a attribué la Médaille pour la nordicité afin de souligner son importante contribution à l'évolution du Nord canadien et à la réaffirmation de ce coin de pays comme partie de notre identité nationale.

Mme Cournoyea est directrice bénévole du Centre d'accueil Ingamo Hall à Inuvik et membre fondatrice de la Northern Games Society. Enfin, elle participe bénévolement à des activités historiques et culturelles inuvialuit.

Robert A. Gannicott

Robert Gannicott a été nommé au conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et renommée en novembre 2013. M. Gannicott est un éminent géologue possédant plus de 35 ans d'expérience dans l'industrie minière. Originaire d'Angleterre, Robert Gannicott a immigré au Canada en 1967 pour ensuite se joindre à l'industrie minière à Yellowknife. Il a entrepris sa carrière en s'intéressant à des projets miniers dans les Territoires du Nord-Ouest et en Scandinavie. En 1991, M. Gannicott s'est associé aux activités d'exploration du diamant dans le Nord canadien.

M. Gannicott s'est joint à la Dominion Diamond Corporation à titre de directeur en 1992, et il occupe maintenant les fonctions de président du conseil d'administration et de directeur général. Il avait été nommé président-directeur général en septembre 1999, puis président du conseil d'administration et directeur général en juillet 2004.

En 2004, M. Gannicott a présidé le comité de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario dont l'objectif était d'établir des lignes directrices pour la communication des résultats relatifs à l'exploration du diamant (Guidelines for the Reporting of Diamond Exploration Results), qui ont par la suite été adoptées comme pratiques exemplaires par la Commission et l'Institut canadien des mines et de la métallurgie. L'année suivante, il a obtenu le prix de l'Institut canadien des mines et de la métallurgie en raison de son rôle crucial dans le projet Diavik, maintenant vu comme un actif minier de renommée internationale. En 2007, M. Gannicott a reçu le prix des membres de l'Institut canadien des mines et de la métallurgie pour son rôle de chef de file dans la promotion de l'exploration du diamant et de l'industrie minière au Canada et au Groenland, ainsi que pour souligner sa contribution bénévole à l'Institut.

David Hik

David Hik (Ph. D.) a été nommé au conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et renommé en novembre 2013. M. Hik mène des recherches dans le Nord canadien depuis 1984. Il se concentre surtout sur les écosystèmes de la toundra, plus particulièrement sur les effets des changements climatiques sur les interactions entre les plantes et les animaux. Il détient un baccalauréat en sciences (avec distinction) de l'Université Queen's, une maîtrise en sciences de l'Université de Toronto et un doctorat de l'Université de la Colombie-Britannique. M. Hik est professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en écologie boréale à l'Université de l'Alberta.

Dr. Hik a collaboré à diverses recherches et a occupé des postes de direction. Il a occupé le poste de directeur exécutif du Secrétariat canadien de l'Année polaire internationale (API), de 2004 à 2009, où il coordonnait le programme canadien de l'API et assurait la liaison entre le Canada et le bureau international du programme à Cambridge, au Royaume-Uni. M. Hik a été élu en 2010 président du Comité international pour les sciences arctiques.

Par ailleurs, M. Hik a siégé à de nombreux groupes d'experts et comités, dont le comité de rédaction du journal Arctic, le comité consultatif du Northern Climate Exchange à Whitehorse, le Programme de chaires de recherche nordique du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), le conseil de l'Association universitaire canadienne d'études nordiques, le programme d'études supérieures de l'Université de l'Arctique et le Dechinta Centre for Research and Learning dans les Territoires du Nord-Ouest. Il est aussi membre du conseil de l'Institut arctique de l'Amérique du Nord et coprésident de l'initiative du Conseil de l'Arctique des Sustaining Arctic Observing Networks.

En 1994, M. Hik a obtenu une bourse de recherche postdoctorale du CRSNG, décernée par la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization de Canberra, en Australie. En 2002, Environnement Canada a reconnu son travail relatif à la poursuite des objectifs du Réseau de surveillance et d'évaluation écologiques du Canada. M. Hik a reçu récemment la médaille d'or en géographie de la Société géographique royale du Canada pour sa contribution au programme canadien de l'API.

Rob Huebert

Robert Huebert (Ph. D.) a été nommé au conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et reonommé en décembre 2012. M. Huebert est actuellement professeur en sciences politiques et professeur agrégé auprès du Centre for Military and Strategic Studies de l'Université de Calgary. Il détient un baccalauréat spécialisé de l'Université du Manitoba, une maîtrise ès arts de l'Université Carleton ainsi qu'un doctorat de l'Université Dalhousie.

Les domaines de recherche actuels de M. Huebert, comprennent la sécurité et la souveraineté dans l'Arctique canadien, la sécurité environnementale et la politique de défense du Canada. M. Huebert a également réalisé des recherches dans d'autres domaines : politiques sur les océans, études stratégiques, relations internationales et relations circumpolaires. En 2008 2009, M. Huebert a reçu une bourse de perfectionnement en recherche au Conseil international du Canada. En 2008, il est devenu chercheur rattaché au United States Institute à l'Université de Calgary et s'est vu décerner le prix de l'enseignant distingué 1999 2000 de la Faculté des sciences sociales de l'Université de Calgary.

Ses articles sont parus dans les publications suivantes : The International Journal, The Canadian Foreign Policy Journal, Marine Policy et Issues in the North. Il a également corédigé le rapport To Secure a Nation: Canadian Defence and Security into the 21st Century ainsi que le rapport Commercial Satellite Imagery and United Nations Peacekeeping and Breaking Ice: Canadian Integrated Ocean Management in the Canadian North. Par ailleurs, il commente des enjeux liés à l'Arctique et à la sécurité du Canada dans les médias nationaux et internationaux.

Maxim Jean-Louis

Maxim Jean-Louis a été nommé au conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et renommé en décembre 2012.

M. Jean-Louis est un cadre dirigeant qui se spécialise en technologie et en éducation, en éducation à distance et en méthodes d'enseignement non conventionnelles, particulièrement pour les petites collectivités éloignées du Nord.

M. Jean Louis possède une vaste expérience de la collaboration avec les groupes communautaires et les institutions secondaires et postsecondaires, y compris avec les élèves défavorisés en raison de leur lieu de résidence, les francophones, les Autochtones, les minorités visibles, les réseaux et les consortiums dans le domaine de l'éducation, les universités et les collèges, les gouvernements, le secteur privé et les organismes de financement.

M. Jean Louis détient un diplôme en sociologie et en éducation, et il a travaillé pendant 14 ans dans le domaine de l'administration - services aux étudiants, services régionaux, marketing et communications - à l'Université Athabasca, le leader canadien en matière d'éducation en ligne et à distance.

Depuis les 14 dernières années, M. Jean-Louis est président et chef de la direction de Contact North, le plus important réseau de formation et d'éducation à distance au monde. L'organisme a un siège à Sudbury et à Thunder Bay, et il compte 112 centres d'accès situés dans de petites régions rurales et éloignées et des collectivités autochtones dans tout l'Ontario.

M. Jean Louis a entrepris des consultations internationales pour de grands organismes de développement britanniques et canadiens dans divers pays, par exemple en Guyana, dans les Caraïbes, en Afrique du Sud, au Bostwana et à Dubay.

M. Jean Louis est très actif au niveau communautaire. Il est président du conseil d'administration du Ontario Research and Innovation Optical Network (ORION), le réseau de fibre optique ultra rapide de l'Ontario. Il siège au conseil de Computers for Schools (Ontario), au Comité directeur Citoyenneté et Immigration Canada - Communautés francophones en situation minoritaire et au conseil conjoint du Consortium national de formation en santé et de la Société Santé en français, et il est membre de l'Association de l'Hôpital Monfort. Il a également présidé le conseil d'administration d'Entraide universitaire mondiale du Canada.

John Nightingale

John Nightingale (Ph. D.) a été nommé au conseil d'administration de la Commission canadienne des affaires polaires en novembre 2010 et renommé en décembre 2012. Biologiste professionnel (biologie marine), M. Nightingale est le président directeur général du Vancouver Aquarium Marine Science Centre, où il travaille depuis les 17 dernières années. Il possède un baccalauréat ès arts en biologie du Collège d'Eastern Oregon State, une maîtrise ès sciences en ichtyobiologie de l'Université de Washington et un doctorat en physiologie de l'Université de Washington.

Les domaines de spécialisation actuels de M. Nightingale comprennent l'aquaculture durable, les nouvelles formes de communications publiques et l'Arctique canadien. Au cours des 25 dernières années, il a joué un rôle de chef de file pour promouvoir une meilleure connaissance de la biologie et de la conservation par des programmes d'enseignement public novateurs. Cette passion pour faire participer le public l'a amené à mettre en place de nouvelles technologies de l'information à l'Aquarium de Vancouver pour étendre la portée de ce dernier.

M. Nightingale occupe les fonctions d'administrateur au sein de plusieurs conseils dont celui du Réseau Océan Mondial, dont il est un administrateur fondateur; du Vancouver Board of Trade, où il occupe les fonctions de président du comité de la durabilité; de l'Association des zoos et aquariums du Canada, où il a occupé les fonctions de président de 2007 à 2009. M. Nightingale a été membre du Conseil consultatif du ministre sur les océans de Pêches et Océans Canada (de 1999 à 2005). De 1993 à 1996, il a été membre du Comité directeur de la zone de protection marine de la Colombie Britannique, poste dans le cadre duquel il s'est efforcé d'atteindre le but que s'était fixé le Comité d'établir la première zone de protection marine du Canada.

Personnel

David J. Scott (Directeur exécutif)

DavidJ.Scott@polarcom.gc.ca

M. David J. Scott s'est joint à la Commission canadienne des affaires polaires en mars 2012 à titre de Directeur exécutif.

M. Scott a mené une longue carrière à la Commission géologique du Canada (CGC); son dernier poste fut celui de Directeur, Division nord du Canada. Il a travaillé auparavant comme Directeur général intérimaire, Direction de la planification et des opérations, et a dirigé le programme sur les hydrates de gaz ainsi que celui de mise en valeur des ressources du Nord de la CGC. De 1999 à 2003, il est posté à Iqaluit, Nunavut, en tant que géologue en chef et fondateur du Bureau géoscientifique Canada-Nunavut.

M. Scott détient un Baccalauréat en sciences de géologie (Université McMaster, Hamilton, Canada) et un doctorat en géologie (Université Queens, Kingston, Canada), où sa thèse de recherche portait sur l'origine tectonique de la croûte océanique, vieille de 2 milliards d'années, au Québec arctique. Il a travaillé en tant qu'attaché de recherche en géochronologie de l'uranium-plomb aux laboratoires GEOTOP de l'Université du Québec à Montréal. M. Scott a publié et présenté plus de 80 documents techniques.

John Bennett (Gestionnaire, communication et information)

john.bennett@polarcom.gc.ca

John Bennett détient un baccalauréat en Géographie de l'Université Western Ontario ainsi qu'une maîtrise en Études canadiennes à l'Université Carleton, oú il s'est spécialisé en Études nordiques et autochtones.

Il a passé neuf années au service de l'Inuit Tapirisat du Canada (maintenant l'Inuit Tapiriit Kanatami) et occupé pendant cinq ans le poste de rédacteur en chef de l'Inuktitut Magazine (1989-1993).

De 1994 à 2001, il a travaillé comme chercheur, auteur et réviseur indépendant spécialisé dans les affaires du Nord. En 2001, il a été invité à se joindre au personnel de la Commission canadienne des affaires polaires.

Susan File (Analyste de recherche)

susan.file@polarcom.gc.ca

Susan a obtenu une maîtrise en Administration publique à l'Université Queens et un baccalauréat spécialisé en Gestion des ressources humaines à l'Université d'Ottawa. Elle a travaillé dans plusieurs départements fédéraux et pour des organisations à but non lucratif. Plus récemment, Susan était une analyste de politiques avec la direction de l'intégration des politiques scientifique de l'Arctique aux Affaires autochtones et Développement du Nord Canada.

Julie Fortin (Officier Financier)

julie.fortin@polarcom.gc.ca

Julie Fortin détient des diplômes de Biotechnologie et de Comptabilité. Elle s'est jointe à la Commission canadienne des affaires polaires en juin 2012 à titre d'Officier Financier. Julie a récemment travaillé pour la direction de l'intégration des politiques scientifique de l'Arctique aux Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Elle a aussi travaillé sous plusieurs département Fédéraux en administration et finance. Elle travaillait auparavant à titre d'assistante en recherche pour le Centre d'Innovation Génome Québec et Université McGill à Montréal.

Marc Meloche (Analyste principal des politiques)

marc.meloche@polarcom.gc.ca

Marc Meloche détient un Baccalauréat en sciences sociales, concentration en science politique et en gestion des politiques publiques de l'Université d'Ottawa.

Marc a plus de 30 ans d'expérience au sein de la fonction publique fédérale. Il a travaillé dans des agences et ministères telles Ressources naturelles Canada (anciennement Énergie, mines et ressources), Agriculture et agroalimentaire Canada, le Secrétariat fédéral des changements climatiques et Travaux publics et services gouvernmentaux Canada. Il a aussi comblé le poste de Directeur, planification stratégique et affaires internationales avec la CCAF-FCVI Inc. (anciennement la Fondation canadienne pour vérification intégrée) via une entente Échange Canada. Plus recemment, il a occupé les postes de Conseiller principal en matière de politiques pour le Sous-ministre adjoint des affaires du Nord et d'Analyste principal des politiques avec la division de l'intégration des politiques scientifiques de l'Arctique aux Affaires indiennes et du Nord Canada (maintenant appelé Affaires autochtones et développement du Nord Canada).

David Miller (Coordonnateur nordique)

david.miller@polarcom.gc.ca

David Miller a ouvert le bureau de la Commission à Yellowknife en novembre 2012. Il est responsable des relations nordiques de la Commission et de la coordination de ses activités au Nord. Il fournit également des services de sécrétariat au Réseau canadien d'opérateurs de recherche nordique.

M. Miller s'est joint à la Commission suite à une carrière distinguée de 25 ans à la CBC. Il a reçu 26 prix nationaux et internationaux pour ses documentaires radiophoniques à travers le Nord. Ces prix incluent un prix de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie, et du pétrole pour l'ensemble de ses réalisations journalistiques, le Prix de journalisme de la Fondation Héritage Canada, deux prix du « Canadian Science Writers' Association » et deux prix « Diversité Adrienne Clarkson » pour la programmation radiophonique sur la diversité culturelle. Il est un ancien boursier en journalisme Southam (Collège Massey, Université de Toronto).

Mr. Miller réside depuis 32 ans aux Territoires du Nord-Ouest.

Nathalie Robillard-Bergeron (Conseillère au Programme de formation scientifique dans le Nord)

nathalie.robillard-bergeron@polarcom.gc.ca

Nathalie Robillard-Bergeron est conseillère au Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN) depuis 2000.

Elle apporte un soutien au processus de demandes et de rapports de recherche du Programme. Elle détient une formation en communication et en traduction.

Avant de se joindre au PFSN, Nathalie a travaillé comme gestionnaire de la bibliothèque de l'école de langue de l'Institut canadien du service extérieur (ICSE).

Rhonda Turner (Gestionnaire, Programme de formation scientifique dans le Nord)

Rhonda.turner@polarcom.gc.ca

Rhonda est employée du secrétariat du Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN) depuis 1988 et gestionnaire du programme depuis plus d'une décennie. Le PFSN fourni des fonds aux étudiants universitaires canadiens qui s'intéressent à la recherche nordique depuis 1961. Rhonda gère tous les aspects du cycle annuel du PFSN.

 Rhonda ainsi que le PFSN ont été transférés du Ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada vers la Commission Canadienne des affaires polaires le 1er avril 2013. Forte de son expérience en marketing, elle travaillera également sur l’octroi du Prix de la recherche scientifique sur le Nord.

Associées de recherche

Ann Balasubramaniam développe un inventaire qui collige les priorités scientifiques et technologiques pour le Nord canadien visant à contribuer à l’orientation des activités du Plan de science et technologie de 2014-2019 de la Station de recherche du Canada en Extrême-Arctique. ann.balasubramaniam@polarcom.gc.ca

Alison Beamish travaille à l’analyse de la surveillance environnementale au nord du Canada. alison.beamish@polarcom.gc.ca

Nathalie Forget travaille à l’analyse de la surveillance environnementale au nord du Canada. nathalie.forget@polarcom.gc.ca

Caitlin Lapalme développe un inventaire qui collige les priorités scientifiques et technologiques pour le Nord canadien visant à contribuer à l’orientation des activités du Plan de science et technologie de  caitlin.lapalme@polarcom.gc.ca

Katriina O’Kane travaille à l’analyse de la surveillance environnementale au nord du Canada. katriina.okane@polarcom.gc.ca